Notre histoire

L’Hôtel – Un lieu emblématique

Plus de 800 ans d’Histoire… avant de devenir l’un des plus beaux hôtels 5 étoiles de la ville de Lyon ! Ce lieu emblématique du patrimoine architectural lyonnais et chargé de secrets d’Histoire n’était autre qu’un point de transit incontournable de la ville : son Hôtel-Dieu.

  • Moyen-Âge : Il faut remonter au 12e siècle pour retracer l’Histoire complète de l’Hôtel. Son ancêtre, L’Hôpital du Pont du Rhône est érigé en 1184 – 1185, sur un terrain appartenant à l’archevêque de Lyon. L’Ordre des frères pontifes y accueillait pèlerins et indigents. En 1478, face à l’expansion de la population, la municipalité rachète l’édifice pour l’agrandir.
  • Renaissance : L’Hôpital du Pont du Rhône devient l’Hôpital de Notre-Dame de la Pitié du Pont-du-Rhône, ou « Grand Hôtel-Dieu ». A l’époque, la peste et la famine font rage à Lyon, et ce n’est autre que François Rabelais qui sera nommé médecin chef de l’hôpital en 1532.
  • XVIIIe Siècle : C’est de 1741 à 1761 que l’édifice actuel est bâti sur les bords du Rhône selon les plans du célèbre architecte Jacques-Germain Soufflot – auteur entre autres du Panthéon de Paris – alors âgé de 28 ans. Il ne verra jamais son œuvre terminée…
  • XIXe Siècle : l’Hôpital encore une fois agrandi devient un centre de chirurgie à forte renommée en Europe. Etienne Destot y pratique la première radiographie de l’Histoire.
  • 1914 : l’Hôpital est réquisitionné par l’armée française comme hôpital militaire.
  • Seconde Guerre Mondiale : L’Hôtel-Dieu est endommagé à plusieurs niveaux. Le Grand Dôme Soufflot est totalement détruit par un incendie le 4 septembre 1944. Il faudra attendre les années 1960 pour que suffisamment de fonds soient réunis pour aborder sa reconstruction.
  • 2010 : L’Hôpital ferme définitivement.
  • 2015 : En Avril, le chantier du Grand Hôtel Dieu est officiellement lancé, après des travaux de désamiantage et fouilles archéologiques.

Le Grand Hôtel-Dieu aujourd’hui

Outre l’InterContinental Lyon – Hotel Dieu, le site du Grand Hôtel-Dieu offre aujourd’hui un parcours de plus de 60 000 m2 de loisirs, rythmé de nombreux commerces, halles alimentaires, restaurants, bars.. Il se place ainsi comme nouveau centre de vie dynamique en plein cœur la Presqu’île de Lyon.

En quelques dates :

  • Novembre 2010 : Eiffage remporte le concours organisé par les Hospices Civils de Lyon
  • Février 2011 : Signature de la promesse de bail, construction entre Eiffage Construction et les Hospices Civils de Lyon
  • Novembre 2011 : Classement Monument Historique de l’ensemble du site
  • 2011 – 2012 : Programmation – Conception du projet – Concertation (DRAC – Ville) – Informations (riverains)
  • Juillet 2012 – Janvier 2013 : Fouilles archéologiques, 1ère phase
  • 28 décembre 2012 : D.p.t de la demande d’Autorisation de Travaux sur Monuments Historiques (DAT MH)
  • Printemps 2013 à octobre 2013 : Fouilles archéologiques, 2ème phase
  • Juin 2013 : Obtention de l’Autorisation de Travaux sur Monument Historique
  • 3ème trimestre 2013 : Obtention des autres autorisations
  • Décembre 2014 : Signature du bail ; construction entre les HCL et Eiffage Construction
  • 3 avril 2015 : Lancement officiel des travaux
  • 12 juin 2015 : Rachat du Grand Hôtel-Dieu, hors Cité Internationale de la Gastronomie, par Crédit Agricole Assurances en partenariat avec Crédit Agricole Centre Est
  • Avril 2018 : Livraison de la première tranche : commerces, restaurants et bureaux
  • Deuxième semestre 2019 : Livraison de la totalité du programme : InterContinental Lyon – Hôtel-Dieu et son centre de convention L’Académie et la Cité Internationale de la Gastronomie

Architecture

Le Maître d’œuvre de la décoration intérieure de l’intégralité de l’hôtel n’est autre que Jean-Philippe Nuel, référence mondiale en matière de design d’hôtels de Luxe, à qui l’on avait déjà confié l’InterContinental Marseille quelques années auparavant.

L’architecte a mis au point un concept qu’il qualifie de « monacal et précieux » pour cet Hôtel, mettant en lumière le contraste évident entre les origines du bâtiment, la sobriété de cet ancien hôpital qui a vu naître 1 lyonnais sur 3, et l’éclatante richesse de son architecture extérieure.

Le projet se veut contemporain, affichant un « luxe humble » conforme à la fois au passé de ce bâtiment unique et aux nouvelles attentes des voyageurs de ce début du XXIème siècle.